1.3 Identifiez les sources de déchets et gaspillages

Autant s’attaquer en priorité à ce qui génère le plus de déchets ! Les goûters dans la cour, la cantine, les papiers et stylos... En général, le personnel de l’établissement a déjà une très bonne idée de ce que contiennent les poubelles.

Il peut également être très utile d’organiser une session d'observation et d'analyse du contenu des poubelles par lieu (classes, cantine, cour de récréation, bureaux administratifs, infirmerie, etc.) ainsi que des différents types de déchets :

  • Quelles sont les différentes catégories de déchets et sont-elles associées à des bacs de tri appropriés (alimentaire, résiduel, recyclables dont piles, cartouches d’encre, etc.) ?
  • Les poubelles et bacs de tri sont-ils suffisants et installés aux bons endroits ?
  • Les poubelles et bacs de tri sont-ils suffisamment visibles et indiqués par une signalétique claire (notamment pour rappeler les consignes de tri) ?
  • Quelles quantités ?
  • Qui les génère ?
  • Dans quels contextes sont-ils générés (arts plastiques, repas, etc.) ?
  • Sont-ils récurrents ou associés à une période spécifique ?

Des fiches de diagnostic vierges seront bientôt disponibles pour vous aider à faire votre audit. En attendant n'hésitez pas à vous inspirer de modèles tels que ceux proposés par le GERES ici

Cet audit permettra à la fois de sensibiliser et d'établir un premier diagnostic qui servira de base afin d’identifier les actions possibles pour réduire chacun des déchets produits.

Pourquoi ne pas intégrer les élèves dès cette étape ? Cela pourrait être un début de sensibilisation en permettant aux élèves de réaliser la quantité de déchets produit rien que sur le site, les enjeux associés aux différents types de déchets, ainsi que les premières pistes de solutions. Cette étape peut également être l’occasion de s’interroger avec les élèves sur différents points :

  • Les gestes de tri sont-ils maîtrisés ? Quelles sont les difficultés pour identifier si tel ou tel déchet est recyclable ?
  • Les différents logos de tri sont-ils compris ?
  • De quoi sont composés les déchets ? Quelles seraient leurs durées de dégradation dans la nature selon les matériaux qui les composent ? Quels déchets sont particulièrement dangereux ou polluants (piles, batteries, médicaments, ampoules, mégots...) et pourquoi ?
  • Le devenir des différents types de déchets est-il connu ? Que se passe-t-il après la collecte des déchets ?
  • Quels déchets sont ou pourraient être valorisés en interne (déchets alimentaires, déchets verts, papiers brouillon, emballages pouvant servir de matériaux pour les arts plastiques…) ?

Il peut être intéressant d’organiser pendant ou juste après ce diagnostic une visite du centre de tri ou d’un autre type de centre de traitement des déchets (Informations sur les visites de sites en lien avec la thématique des déchets ici ). L’établissement peut également faire intervenir des ambassadeurs et ambassadrices du tri pour clarifier les consignes et renseigner sur le devenir des déchets recyclables (tout en gardant en tête, bien sûr, que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !). Après avoir identifié les points à éclaircir avec les élèves, ceux-ci et celles-ci peuvent commencer à chercher en petits groupes les connaissances manquantes et partager ensuite leurs trouvailles avec leurs camarades.

Page précedente   |   Page suivante